Armées.com
 

Armées.com

 

© TebNad - Fotolia.com


Accueil

Rapports d'évasion

Recherche historique

Articles

Les armées du monde

Contact

Liens externes


Conditions générales

Politique de confidentialité

 

 

© kmit - Fotolia.com

  Ce site n'est pas un site officiel
 
 
 

Occupation de l'Islande par l'armée britannique

 

Il est bien connu que l'armée allemande a à deux reprises, en 1914 et en 1940, violé la neutralité de la Belgique afin de prendre à revers l'armée française. Ce qui est moins connu, c'est que l'armée britannique a violé la neutralité de l'Islande le 10 Mai 1940. (Par une coïncidence extraordinaire, c'est également le 10 Mai 1940 que l'armée allemande a violé la neutralité de la Belgique, des Pays-Bas et du Luxembourg).

 

Les lignes maritimes et aériennes reliant le Royaume Uni aux Etats-Unis et au Canada passant à proximité de l'Islande, ce pays représentait un enjeu stratégique de première importance pour l'armée britannique et il était hors de question de prendre le risque que l'Islande tombe aux mains de l'armée nazie. Or, le 9 avril, l'armée allemande avait déjà violé la neutralité du Danemark (pays auquel l'Islande était encore à l'époque constitutionnellement lié) et ce précédent rendait extrêmement probable l'invasion de l'Islande par l'armée allemande.

 

L'invasion s'est déroulé sans incident majeur. Les ressortissants allemands se trouvant dans l'ile ont pu être arrêtés sans difficulté par l'armée britannique et ramenés au Royaume Uni. Les autorités islandaises ont bien entendu émis une protestation pour la forme mais il est évident qu'à choisir, ils préféraient être occupés par l'armée britannique plutôt que par l'armée nazie.

 

En juillet 1941, alors que les Etats-Unis étaient officiellement encore un pays neutre, l'armée américaine prit le relai de l'armée britannique et y stationna 40 000 hommes jusqu'à la fin de la guerre.

 

 

 

 
     

 

 

Accueil     Les armées du monde     Rapports d'évasion     Articles     Recherche historique     Contact     Liens externes
     Conditions générales     Politique de confidentialité

Home     Historical Research POW     Evasion Reports     Contact     External Links     Terms and Conditions     Privacy Policy


Copyright © 2010-2011 http://www.armées.com, Tous droits réservés, All Rights Reserved