Armées.com
 

Armées.com

 

© TebNad - Fotolia.com

© kmit - Fotolia.com

   
Ce site n'est pas un site officiel  

Accueil     Recherche historique aviateur Elisabethville     Rapports d'évasion     Articles     Les armées du monde
Home     Historical Research POW     Evasion Reports


Première couverture et article paru dans La Frenaye Infos d'octobre 2013
 


Inauguration de la place des aviateurs britanniques RJ Owen, RS Palandri, AD Mellish

 

Samedi 13 juillet 2013, à l'initiative du maire Dominique Annetta et du président des ACPG-CATM Lucien Dessole, qui en a été l'initiateur sur proposition de Philippe Mourand, la commune de La Frenaye inaugurait la place des aviateurs britanniques RJ Owen, RS Palandri, AD Mellish; 3 aviateurs morts à La Frenaye dans la nuit du 7 août 1944.

Le sergent navigateur Reginald John Owen, le sergent opérateur Arthur Donald Mellish et le lieutenant pilote Richard Silvio Palandri reposent ensemble dans le cimetière du village, où lors du 8 mai et du 11 novembre, les honneurs leurs sont rendus par les anciens combattants.

La plaque marquant l'emplacement du nouveau parking derrière la salle Brassens fut dévoilée sous les couleurs de l'Union Jack. Parmi les personnalités présentes figurait Nikki Owen, le propre frère du navigateur qui était accompagné de sa fille et de son gendre. Il s'exprima en français pour faire part de sa reconnaissance envers la commune de La Frenaye.

M. Annetta a ouvert la cérémonie, puis Lucien Dessolle a retracé comment le Lancaster vint a s'égarer, et touché par un chasseur allemand, à s'écraser dans les bois de La Frenaye.

Apres lui, M. Levesque s'exprima, lui dont le frère, Henri, et un camarade, Robert Matthieu, perdirent également la vie lors de l'explosion survenue au lendemain de la tragédie, alors qu'ils s'étaient aventurés trop près de la carcasse encore fumante de l'appareil. Avec beaucoup de simplicité, l'homme au béret vert exprima sa reconnaissance envers tous ces soldats qui n'avaient pas demandé a mourir sur ce sol qui n'était pas le leur. Ce point de vue rejoignait assez bien celui du représentant de l'Ambassade d'Angleterre, le lieutenant-colonel Graham August, attache de défense et lui-même membre de la royal Air Force.

Le député Christophe Bouillon rappela l'importance du devoir de mémoire vis-à-vis des jeunes générations. .

Contrairement au souhait de la British War Graves (organisation britannique qui gère les tombes militaires), la famille de M. Owen a refusé que les corps rejoignent un cimetière militaire : « nous savions et nous sentions dans nos cœurs que La Frenaye prendrait soin de la tombe des trois héros anglais. Nous savions que La Frenaye protégerait et continuerait a honorer la mémoire de ces trois jeunes vies sacrifiées pour la cause de la liberté.
 

 

Accueil     Les armées du monde     Rapports d'évasion     Articles     Recherche historique     Contact     Liens externes
     Conditions générales     Politique de confidentialité

Home     Historical Research POW     Evasion Reports     Contact     External Links     Terms and Conditions     Privacy Policy


Copyright © 2010-2011 http://www.armées.com, Tous droits réservés, All Rights Reserved