Armées.com
 

Armées.com

 

© TebNad - Fotolia.com

© kmit - Fotolia.com

   
Ce site n'est pas un site officiel English


1670 juifs déportés à l'ile Maurice pendant la seconde guerre mondiale

En 1940, 1670 réfugiés juifs qui fuyaient les nazis sont arrivés en Palestine qui se trouvait alors sous mandat britannique. Les autorités britanniques craignaient que l'arrivée d'un grand nombre de juifs déstabilise la Palestine et ils redoutaient également que des agents allemands ne soient infiltrés parmi les réfugiés. Les réfugiés se sont vu refusé le droit d'asile et ont été déporté vers l'ile Maurice.

Ils ont été détenu jusqu'à la fin de la guerre à la prison de Beau-Bassin. Les conditions de détention été relativement difficile. Les hommes et les femmes étaient détenus dans deux sections séparées de la prison et ne pouvaient pas se voir librement. La situation sanitaire était précaire et les détenus souffraient du climat tropical, entrainant le décès de plusieurs réfugiés. En 1945, alors que la guerre tirait à sa fin, les détenus ont été informés qu'ils auraient le droit de s'établir en Palestine. Ils ont quitté l'ile Maurice le 11 août 1945 et sont arrivés à Haïfa le 26 août 1945.

Le Dr Shun Shin m'avait parlé de cette triste histoire. Il avait été affecté à la prison de Beau-Bassin peu après l'arrivée des détenus juifs. Ils m'avait raconté comment il travaillait jour et nuit pour soigner les réfugiés qui souffraient de typhoïde, de paludisme et autre maladies.

Je me suis par la suite rendu dans le carré juif du cimetière Saint-Martin. Alors que je marchais parmi les tombes, je réalisais avec émotion que bon nombre des hommes, des femmes et des enfants qui étaient enterrés là avaient connu mon ami Maxime Shun Shin. Pour beaucoup, son visage rassurant était la dernière chose qu'ils avaient vu avant de fermer leurs yeux pour l'éternité. En lisant les épitaphes allemandes, je constatais que ces réfugiés venaient de nombreux pays d'Europe centrale: Pologne, Autriche, Tchécoslovaquie, Allemagne etc... Ces personnes n'auraient jamais pu imaginer qu'elles mourraient et reposeraient dans une lointaine île tropicale dans le sud de l'Océan Indien.

A l'origine, il y a avait 127 tombes datées de janvier 1941 jusqu'à juillet 1945. Une 128ème tombe a été ajoutée en 1989: la tombe de Isia Birger. Isia Birger est né en Lituanie et a immigré à Maurice en 1937. D'après le recensement de 1939, il était le seul juif de l'ile Maurice. Il a intercédé en faveur des détenus et a servi d'intermédiaire entre les autorités coloniales britanniques et le South African Jewish Board of Deputy. Il est décédé le 5 novembre 1989 et a été enterré dans le cimetière juif de Saint Martin.

  Cimetière juif de St Martin - © armées.com
Le cimetière juif de Saint-Martin à l'île Maurice - © armées.com

 

 

Informations supplémentaires

"The Mauritian Shekel" de Geneviève Pitot, disponible sur Amazon

http://www.africanjewishcongress.com/MAURITIUS2.htm

 

Accueil     Les armées du monde     Rapports d'évasion     Articles     Recherche historique     Contact     Liens externes
     Conditions générales     Politique de confidentialité

Home     Historical Research POW     Evasion Reports     Contact     External Links     Terms and Conditions     Privacy Policy


Copyright © 2010-2011 http://www.armées.com, Tous droits réservés, All Rights Reserved