Armées.com
 

Armées.com

 

© TebNad - Fotolia.com


Accueil

Rapports d'évasion

Recherche historique

Articles

Les armées du monde

Contact

Liens externes


Conditions générales

Politique de confidentialité

 

 

© kmit - Fotolia.com

  Ce site n'est pas un site officiel
 
 
 

Débarquement de Dieppe

Lorsque j'étais enfant, nous nous rendions fréquemment à Dieppe, soit pour profiter de la plage ou bien en transit vers l'Angleterre par le car-ferry Dieppe-Newhaven. J'étais intrigué par un monument en bord de mer commémorant le sacrifice de soldats canadiens qui avaient débarqué là le 19 août 1942. Je savais que le débarquement de Normandie, le vrai, avait eu lieu 2 ans plus tard nettement plus au sud, de "l'autre côté de l'eau" comme on dit dans le pays de Caux c'est à dire au sud de la Seine. Un jour à la télévision, j'avais vu des images d'archive montrant des blindés de l'armée canadienne sous le feu de l'armée allemande sur la pelouse du front de mer. J'ai alors réalisé que cette vaste pelouse où j'avais piqueniqué en famille était un ancien champ de bataille où s'était déroulé une page particulièrement dramatique et douloureuse de la seconde guerre mondiale. Lorsque je posais des questions aux grandes personnes sur ce débarquement de Dieppe, je me rendais compte qu'elles étaient généralement incapables de me répondre et que l'objectif de ce déparquement était un grand mystère pour la plupart des gens. Pourquoi envoyer l'armée canadienne au casse-pipe alors que ses chances de prendre pied durablement sur la côte normande étaient quasiment nulle ne serait-ce que pour des raisons logistiques?

En fait, pour bien comprendre le sens du débarquement de Dieppe, il faut se replacer dans une perspective globale. En août 1942, l'Allemagne était au summum de son expansion. L'armée rouge était aux abois et l'armée nazie était sur le point d'atteindre son objectif premier: les puits de pétrole de la mer Caspienne. Par ailleurs, l'armée anglaise était en mauvaise posture en Egypte et l'armée nazie menaçait de s'emparer du canal de Suez, axe de communication essentiel pour les alliés, et de prendre l'ensemble des puits de pétrole de la Caspienne et du Moyen Orient en tenaille. Il faut bien comprendre l'importance essentielle de ce pétrole pour Hitler: le principal problème stratégique de l'Allemagne nazie, c'est l'absence de ressource pétrolière sur les territoires qui étaient sous son contrôle. Or le pétrole est un élément indispensable de l'effort de guerre. En l'absence de pétrole, l'armée allemande était obligée d'utiliser des carburants synthétiques de piètre qualité fabriqués à partir du charbon. Ces carburants synthétiques avaient un faible indice d'octane ce qui représentait notamment un handicap majeur pour l'armée de l'air allemande.

Staline demandait depuis plusieurs mois à Churchill d'ouvrir un front à l'ouest afin de soulager le front oriental et permettre à l'armée rouge de reprendre le dessus. En août 1942, l'Angleterre n'avait bien entendu ni les moyens militaires, ni les moyens logistiques pour ouvrir seule un front occidental. Quant aux Etats-Unis, ils venaient juste d'entrer en guerre et n'avaient pas eu le temps de se réarmer suffisamment.

Devant l'urgence de soulager l'armée soviétique mais aussi les troupes de l'armée britannique positionnées en Egypte, les anglais décidèrent de lancer un raid sur la côte normande espérant que cela déstabiliserait les allemands et les inciterait à déplacer des troupes du front est et peut-être d'Afrique du nord vers la côte atlantique. Le débarquement de Dieppe a-t-il eu l'effet escompté? L'armée nazie aurait-elle pu atteindre les puits de pétrole de la Caspienne sans la coûteuse et dramatique diversion canadienne? Les historiens sont en désaccord sur ce point. Toujours est-il que les armées anglaise et soviétique ont réussi à contenir l'avance de l'armée nazie jusqu'à ce que le débarquement allié en Afrique du nord en novembre 1942 n'annonce le commencement de la fin pour l'Allemagne nazie.

Une autre explication, fortement controversée, est avancée pour expliquer le débarquement de Dieppe. Pendant la première partie de l'année 1942, les américains n'affichaient aucun empressement à intervenir en Europe. Leur priorité était de défaire le Japon qui les avait lâchement attaqué à Pearl Harbor quelques mois plus tôt. Ils comptaient sur l'Angleterre pour vaincre l'Allemagne et envisageaient éventuellement une intervention américaine en Europe pour aider les anglais à terminer le travail après que le Japon ait été vaincu. Les britanniques étaient désespérés car ils se savaient incapables d'ouvrir un front à l'ouest sans l'aide des américains et ils n'étaient pas enthousiasmés à l'idée d'attendre plusieurs années avant que les Etats-Unis ne viennent leur prêter main forte. Le but de ce débarquement de Dieppe aurait été de démontrer aux américains l'impossibilité pour les anglo-canadiens de combattre l'Allemagne et d'obliger les américains à intervenir rapidement et sans délais sur le théâtre européen. Les mauvaises langues prétendent que Mountbatten aurait été choisi pour commander le débarquement de Dieppe car son incompétence légendaire allait rendre le fiasco encore plus spectaculaire... Toujours est-il que moins de 3 mois plus tard, l'armée américaine faisait basculer le Maroc et l'Algérie dans le camps des alliés, combattait l'armée nazie en Tunisie et préparait un débarquement en Italie...

 

 

 
     

 

 

Accueil     Les armées du monde     Rapports d'évasion     Articles     Recherche historique     Contact     Liens externes
     Conditions générales     Politique de confidentialité

Home     Historical Research POW     Evasion Reports     Contact     External Links     Terms and Conditions     Privacy Policy


Copyright © 2010-2011 http://www.armées.com, Tous droits réservés, All Rights Reserved