Armées.com
 

Armées.com

 

© TebNad - Fotolia.com

© kmit - Fotolia.com

   
Ce site n'est pas un site officiel English

Accueil     Recherche historique aviateur Elisabethville     Rapports d'évasion     Articles     Les armées du monde    
 

 

La guerre en couleur

Le 24 juin 1944, un bombardier américain B-26 a été touché par la DCA allemande alors qu'il larguait ses bombes sur le pont ferroviaire de Sartrouville. Les 7 aviateurs qui se trouvaient à bord ont tous évacués l'appareil avant qu'il ne s'écrase à Arnouville les Mantes dans les Yvelines. L'un de ces aviateurs, James Weldon Mellody, a atterri dans un arbre non loin de la gare d'Aubergenville et a été immédiatement arrêté par les allemands. La photo ci-contre a été prise peu après son arrestation et au moment précis où un audacieux civil français lui adressait un salut militaire. Cliquez ici pour plus d'information sur cette surprenante photo.

L'expert en colorisation David Guihur a décidé de coloriser cette photo noir et blanc afin de nous donner une idée plus proche de la réalité de cet événement historique. Le travail était très délicat en raison de la mauvaise qualité de la photo originale et la colorisation a nécessité des heures et des heures de travail méticuleux. Le résultat est à la hauteur des espérances et le cliché colorisé nous permet de mieux nous représenter ce à quoi ressemblait cette petite ville de la région parisienne sous l'occupation allemande.

Avant que David ne se lance dans le travail de colorisation, nous avons d'abord du effectuer un petit travail de recherche afin de déterminer les couleurs de chaque élément de la photo, y compris des petits détails comme la couleur de la plaque d'immatriculation de la bicyclette:

 


Cliquez ici pour agrandir la photo


Le ciel

Mon père se souvient que la journée du 24 juin 1944 comme d'une belle journée d'été sans le moindre nuage. Le 2Lt Ossian Seipel confirme les souvenirs de mon père dans ses mémoires: "Alors que nous approchions de la cible, nous pouvions voir que c’était bien défendu et qu’il y avait beaucoup de flak faisant comme des petits nuages noirs dans un ciel qui était par ailleurs dépourvu de nuage." Nous avons donc la quasi certitude que le ciel était parfaitement bleu.
 

Les arbres

En ce début d'été, les feuilles étaient naturellement vertes.
 

Les maisons

Des photos prises en avril 2011 au même endroit ont servi de référence pour la colorisation des maisons.
 

Les uniformes allemands

La couleur "vert de gris" des uniformes de la Wehrmacht n'est pas un mystère et il n'a pas été difficile de dénicher quelques photos couleurs sur internet
 

Insigne

Le soldat allemand qui se tient à droite du prisonnier porte une insigne de Gefreiter (caporal). La couleur de l'insigne a pu être retrouvée sur Wikipedia.
 

Uniforme de l'armée de l'air américaine

David a utilisé de fascinantes photos couleurs prises pendant la seconde guerre mondiale:

http://www.historylink101.com/ww2_color/WorldWarIIPilots/index.html

http://www.flickr.com/photos/18532986@N07/3048891169/
 

Le fusil

Avec un peu de concentration, on parvient à distinguer sur la photo noir et blanc le fusil du soldat allemand qui se tient à gauche du prisonnier. Charles des MOULINS de FALAISE a pu déterminer qu'il s'agit d'un K98. Il n'a pas été difficile de trouver des photos de K98 sur internet. 


La route

Sur la photo noir et blanc, il est très difficile de se rendre compte si la route est goudronnée ou pas. Certaines personnes en âge de se souvenir nous ont affirmé que les routes d'Elisabethville ont été goudronnées avant la guerre, d'autres nous ont affirmé que les routes ont été goudronnées après la guerre, d'autre encore nous ont avoué humblement ne pas se souvenir quand les routes ont été goudronnées... Finalement, Didier Masfrand a pu trouver une photo aérienne prise dans les années 1950 montrant clairement que les routes n'étaient pas goudronnées à cette époque. La couleur de la terre telle qu'elle apparait sur la photo aérienne a servi de base à la colorisation de la route.
 

Les habits civils

Il est bien entendu impossible de définir avec certitude la couleur des habits des civils et c'est en fait, avec la couleur des cheveux, les principaux éléments qui ont été colorisé au hasard. Toutefois, en consultant sur le site Life magazine de magnifiques photos couleur prises quelques semaines plus tard lors de la libération de Paris, David a pu coloriser la foule de badauds de manière relativement plausible.

 

Bicyclettes

Les photos de Life Magazine mentionnées ci-dessus nous ont également donné une idée de ce que pouvait être la couleur des bicyclettes figurant sur la photo.

 

La plaque d'immatriculation de la bicyclette

Un fil de discussion sur le forum tonvelo nous indique que sous l'occupation allemande, les plaques d'immatriculation pour bicyclettes étaient jaunes.

 

 

 

Accueil     Les armées du monde     Rapports d'évasion     Articles     Recherche historique     Contact     Liens externes
     Conditions générales     Politique de confidentialité

Home     Historical Research POW     Evasion Reports     Contact     External Links     Terms and Conditions     Privacy Policy


Copyright © 2010-2011 http://www.armées.com, Tous droits réservés, All Rights Reserved