Armées.com
 

Armées.com

 

© TebNad - Fotolia.com


Accueil

Rapports d'évasion

Recherche historique

Articles

Les armées du monde

Contact

Liens externes


Conditions générales

Politique de confidentialité

 

 

© kmit - Fotolia.com

  Ce site n'est pas un site officiel
 
 
 

Le 4 Mars 1945, l’armée de l’air américaine bombardait Bâle et Zurich
 

Bien que restée à l’écart du conflit, la Suisse n’est pas sortie totalement indemne de la seconde guerre mondiale. Le 1er avril 1944, 50 bombardiers américains ont bombardé Schaffhausen, entrainant la mort d’une centaine de civils suisses. Quelques jours plus tard, le 13 avril 1944, un bombardier américain était abattu par l’armée de l’air suisse tuant les 6 membres d’équipage. Le 4 Mars 1945, l’armée de l’air américaine bombardait Bâle et Zurich. De nombreux autres bombardements alliés ont eu lieu de 1943 à 1945 avec une fréquence croissante au fur et à mesure que les armées alliées se rapprochaient de l’Allemagne. Ces bombardements de l’armée américaine étaient bien entendu accidentels ; à l’époque le GPS et le gyroscope n’existaient pas et suite à une erreur de navigation ou de mauvaises conditions météorologiques, un pilote pouvait aisément croire qu’il se trouvait au-dessus de l’Allemagne ou de la France occupée.
 

Ces incidents se sont produits dans un contexte diplomatique quelque peu particulier entre la Suisse et les alliés. D’un côté, la Suisse revêtait une importance capitale pour les services de renseignements alliés en raison de sa proximité géographique et linguistique avec l’Allemagne nazie. Maintenir de bonnes relations avec la Suisse était donc primordial pour les alliés.
 

En même temps, de nombreux suisses suspectaient que ces bombardements étaient délibérés car ils savaient que les alliés étaient irrités par le fait que la Suisse commerçait avec l’Allemagne (y compris des ventes d’armement) et laissait transiter sur son territoire le trafic ferroviaire entre l’Allemagne nazie et l’Italie fasciste. La question était délicate. En raison de sa neutralité, la Suisse avait le droit de commercer avec l’ensemble des belligérants et les alliés comprenaient que la Suisse avait besoin de commercer avec l’Allemagne notamment pour s’approvisionner en charbon. De plus, une rupture totale des relations entre la Suisse et l’Allemagne n’était pas dans l’intérêt des alliés car cela risquait d’entrainer le tarissement des sources de renseignements. En outre, les suisses intercédaient régulièrement en faveur des prisonniers de guerre alliés détenus par les nazis et une rupture des relations entre la Suisse et l’Allemagne risquait d’avoir des conséquences fatales pour les prisonniers de guerre. Toutefois, les alliés faisaient pression sur la Suisse afin qu’elle réduise autant que possible ses échanges commerciaux avec l’Axe, à commencer par les ventes d’armes. Cette pression alliée sur la Suisse prenait des formes diverses et les américains ont entre autre momentanément suspendu le trafic routier entre la Suisse et l’Espagne à travers le sud de la France.
 

S’ajoutait à cela d’âpres négociations concernant le rapatriement des pilotes alliés détenus par la Suisse – des pilotes qui avait été contraints d’atterrir en Suisse par l’armée helvétique alors qu’ils violaient accidentellement l’espace aérien suisse ou bien des pilotes dont l’avion avait été touché par l’ennemi et avait délibérément atterri en Suisse pour éviter d'être fait prisonnier par l'armée allemande.
 

Comme on peut l’imaginer, les armées alliées ne sont pas les seules à avoir porté atteinte à la neutralité de la Suisse pendant la seconde guerre mondiale. Lors de l’invasion de la France en Mai Juin 1940, l’armée de l’air nazie a à de nombreuses reprises violé l’espace aérien helvétique. Les suisses vivaient alors dans l’angoisse d’une invasion allemande et se sont montré intransigeants : l’armée de l’air suisse a abattu pas moins de 17 avions allemands entre le 10 Mai et le 17 Juin 1940. On imagine la fureur du Führer… A vrai dire, il n'y avait pas de quoi être furieux : le fait d’arme suisse faisait la démonstration de l’excellence technologique de l'Allemagne nazie puisque les avions de l’armée suisse étaient de fabrication allemande…

 

 

 

 
     

 

 

Accueil     Les armées du monde     Rapports d'évasion     Articles     Recherche historique     Contact     Liens externes
     Conditions générales     Politique de confidentialité

Home     Historical Research POW     Evasion Reports     Contact     External Links     Terms and Conditions     Privacy Policy


Copyright © 2010-2011 http://www.armées.com, Tous droits réservés, All Rights Reserved